Lutte contre l'exode rural:

  • Plus de 2/3 des paysans des programmes IRRIGASC sont des jeunes (analyse 2013).

  • En 2013, une plantation de 10 ans et de 100 arbres (60  manguiers et 40 anacardiers) rapportait à son propriétaire plus d'1M FCFA net par an.

(1)

(2)

Lutte contre la désertification. Entre 100 et 150 hectares par an sont regagnés sur le désert.

(3)

La surpopulation est importante dans les grandes villes Sénégalaise

Optimisation de l'eau. Dans les zones arides, chaque goutte d'eau compte!