Projets 2019

Zone de Richard Toll: 25 000 arbres

Zone de Thiès/Fatick: 12 000 arbres

Question: Pourquoi planter des arbres fruitiers au Sénégal?

Réponse 1: Pour lutter contre le phénomène de désertification:

La désertification est « la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches par suite de divers facteurs », (définition de l’ONU).

Les causes principales sont:

La réduction de la quantité d'eau disponible:

  • Pluviométrie annuelle en décroissance.

  • Montée des eaux de mer contribuant à la salinisation des nappes phréatiques.

La dégradation des sols par érosion hydrique:

  • La réduction de la crue du fleuve dans le nord.

  • La nature des précipitations qui sont plus courtes et plus intenses.

 

La dégradation des sols par érosion éolienne:

  • Des vents sahariens (l'harmattan et l'alizé) qui remplacent les couches argileuses par un dépôt sableux.

SOLUTION:

Les formations ligneuses (arbres) permettent de faire barrière au vent et de réduire ainsi l’érosion éolienne des sols. Elles permettent de faire barrage aux ruissellements et de diminuer l’érosion hydrique.

Lire notre article en entier sur le blog de la fondation FARM sur la vallée du Fleuve: http://www.fondation-farm.org/zoe.php?s=blogfarm&w=wt&idt=3444

Réponse 2: Pour  augmenter les revenus dans la zone

Une plantation de manguiers et anacardiers permet de créer une source de revenus stable et durable pendant près de 50 ans. 

Un manguier non greffé produit en moyenne 200kg de mangue par an à partir de la 9ème année et un anacardier 100kg de noix de cajou.

Grâce à la vente de ces fruits il est possible d'obtenir des revenus complémentaires très intéressants.

Qui êtes vous?

Une entreprise/ Fondation d'entreprise

Une ONG/ Association

Un particulier